Dissolution ou régulation, deux options possibles

La dissolution est une méthode simple mais efficace pour mettre un terme aux difficultés financières d’une entreprise. Néanmoins, cette solution est somme toute radicale et, surtout, définitive. Lors de l’assemblée générale extraordinaire (ou de la consultation écrite), les associés peuvent opter pour la régulation et ainsi laisser une chance à la SARL de poursuivre son activité. S’ils font ce choix de continuer l’aventure, la société dispose d’un délai pour régulariser sa situation. Ce délai court jusqu’à la clôture du second exercice suivant celui où les pertes ont été constatées. Au terme de celui-ci, aucune sanction pénale ne sera infligée si la situation n’est toujours pas régularisée, mais une demande de dissolution pourra être adressée par toute personne concernée par l’activité de la SARL.