Pour quelles entreprises ?

Tout contrat d’apprentissage se doit d’être signé par l'employeur et l'apprenti, et faire mention du maître d’apprentissage.

Qui peut embaucher des apprentis ?

  • les entreprises relevant du secteur commercial et industriel ;
  • les associations ;
  • les professions libérales ;
  • les personnes morales de droit public ayant du personnel régi par le droit privé (EPIC) ;
  • les entreprises artisanales ;
  • les entreprises agricoles ;
  • les collectivités publiques (ministères, régions, mairies…) et les EPA.

Qui peut être maître d'apprentissage ?
 

L’arrivée d’un apprenti au sein d’une organisation nécessite le choix par l’employeur d'un maître d’apprentissage pour l’accompagner dans sa formation au sein de l'entreprise. 
Si toute personne exerçant une fonction en entreprise peut être maître d’apprentissage, elle doit pouvoir justifier de :
  • 2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine d'activité lié au diplôme préparé par le jeune
ou 
  • 1 an d’expérience professionnelle dans le domaine d'activité lié au diplôme préparé par le jeune + titulaire d'un diplôme de même niveau

Décret 2018-1138 du 13 décembre 2018 relatif aux conditions de compétence professionnelle exigée d’un maitre d’apprentissage

 

Chaque maître d’apprentissage peut encadrer deux apprentis et un redoublant. La fonction tutorale peut être partagée entre plusieurs salariés (équipe tutorale).
Toutes formations pour devenir maître d'apprentissage sont assurées par le Département entreprises et compétences.

 

Contact
à télécharger