Le 12/05/2016

Apprentissage : insertion professionnelle

Le Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche vient de publier une étude intitulée "Le niveau de formation et de diplôme demeure toujours déterminant dans l'insertion des apprentis".

En février 2015, sept mois après leur sortie d'un centre de formation d'apprentis, 66 % des diplômés travaillent contre 47 % des sortants n'ayant pas obtenu le diplôme préparé. Au total, 62 % des jeunes ayant suivi des études du niveau de CAP à BTS en apprentissage ont un emploi.

Les autres sont au chômage ou inactifs. La part des apprentis en emploi est semblable à celle observée en 2014. Parmi eux, la moitié est en emploi à durée indéterminée. Si l'insertion professionnelle dépend du niveau de diplôme préparé, la spécialité est également importante.

Par exemple, pour un jeune apprenti sortant de niveau CAP, le taux d'emploi peut varier de 36 % dans la coiffure, esthétique à près de 71 % dans le transport, manutention, magasinage. En 2015, dans le domaine du génie civil, construction, bois, le taux d'emploi des sortants est en baisse de trois points, tandis que dans l'alimentation, agroalimentaire, transformation, il augmente de deux points.

Apprentissage : insertion professionnelle