Le 30/11/2016

Formation : investissements pour la compétitivité

Dans l'hémicycle du Conseil économique, social et environnemental (Cese), la Fédération de la formation professionnelle (FFP) a présenté les résultats de ses deux années de travail collectif (2014-2016) sur le thème "Capital humain et formation professionnelle, investissements pour la compétitivité".
Ces travaux ont été effectués sur mandat des ministères de l'Economie et du Travail.
A cette occasion, la FFP a remis aux pouvoirs publics deux guides regroupant à la fois des bonnes pratiques d'entreprises et des préconisations issues du terrain ; l'un intitulé "Capital humain et formation professionnelle : investir pour sa compétitivité" ; l'autre "Livre vert : la formation change de dimension".
Prenant acte des transformations profondes qui caractérisent l'économie de la connaissance, la FFP a piloté des groupes de travail représentatifs de l'ensemble des acteurs de la formation (entreprises, organismes de formation, administrations publiques, collectivités territoriales, syndicats d'employeurs et de salariés) autour de cinq thèmes :
- le reporting, la qualité, l'innovation, le financement et la valorisation des investissements en formation.
Parmi les préconisations évoquées par les entreprises :
- un "crédit d'Impôt formation pour financer leurs projets stratégiques" ; ce qui permettrait de considérer la formation comme un investissement et non comme une charge,
- la création d'un "label capital humain" pour les entreprises qui investissent de manière exemplaire dans leurs compétences,
- pour les TPE-PME qui ont un accès difficile à la formation, il est proposé de formaliser un "contrat inter-entreprises de partage des compétences" entre grandes et petites entités appartenant à la même filière ou au même écosystème.