Le 19/02/2015

FPC et apprentissage : dépense nationale

Le Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social vient de publier l'analyse établie par la Darès sur "La dépense nationale pour la formation professionnelle continue et l'apprentissage en 2012".

En 2012, dans un contexte de croissance économique très faible, la dépense nationale pour la formation professionnelle et l'apprentissage s'est élevée à 32 milliards d'euros. Elle est proche de celle de l'année précédente (-0,1 %) après avoir augmenté de 0,9 % en 2011.
Rapporté au PIB, l'effort de formation est en revanche toujours en léger repli (1,52 % après 1,54 % en 2011). Les entreprises demeurent le principal financeur (43 % de la dépense globale) mais leur dépense augmente moins qu'en 2011 (+0,8 % contre +2,9 %). Les régions sont, comme entre 2007 et 2009, le deuxième financeur, avec 14 % de la dépense totale, malgré une dépense qui stagne.

L'Etat, dont la dépense recule (-8,8 %), totalise un montant proche de celui des régions (14 %). La dépense destinée aux jeunes est en baisse (-4,3 %) alors que celle en faveur des demandeurs d'emploi et des actifs occupés du secteur privé progresse (respectivement +2,3 % et +0,7 %). Globalement, les dépenses des trois versants de la fonction publique pour ses agents augmentent. La hausse est plus élevée pour la fonction publique hospitalière et territoriale que pour celle de l'Etat.

FPC et apprentissage : dépense nationale