Le 07/03/2018

La voie professionnelle scolaire - viser l’excellence - remise de rapport

Le ministre de l’Education Nationale a confié une mission sur l'avenir de la voie professionnelle à Céline Calvez, députée des Hauts-de-Seine, et Régis Marcon, chef étoilé.

Cette mission s’inscrit dans le cadre d’une réflexion articulée avec la réforme au baccalauréat, l’accès aux études supérieures et celles de l’apprentissage et de la formation professionnelle.
Le rapport a été remis au ministre le jeudi 22 février 2018.

Les 3 objectifs de ce rapport :

Une attractivité retrouvée :

  • Rendre l'envie aux élèves de vivre l'excellence de la voie professionnelle
  • Encourager les innovations pédagogiques
  • Inciter les professionnels à accueillir des jeunes en cours de formation et en fin de cursus
  • Accompagner la réussite des élèves et susciter des vocations d'enseignant

Une efficacité accrue :

  • Réinventer l'alternance
  • Apprendre à entreprendre
  • Évaluer l'efficacité d'une formation
  • Inscrire la voie professionnelle dans la formation tout au long de la vie

Une ouverture possible vers d'autres parcours :

  • Mixité des parcours et des publics
  • Mobilité géographique et culturelle
  • Une ouverture vers les défis et projets de société

Pour répondre à ces objectifs, le rapport met en avant 9 leviers :

  • Une orientation choisie, au service d'un parcours de formation personnalisé,
  • Des parcours adaptés, progressifs et sécurisés pour tous les élèves,
  • La double finalité de l'enseignement professionnel assumée et confortée,
  • L'acquisition de compétences transversales par l'innovation et la démarche de projet,
  • L'alternance repensée,
  • Une construction plus souple des diplômes,
  • Des campus des métiers et des qualifications pour fédérer les énergies,
  • Ressources humaines : des compétences adaptées et reconnues,
  • L'ouverture européenne et internationale de la voie professionnelle développée.

Beaucoup de préconisations faites dans le cadre de ce rapport rejoignent des préconisations faites dans le cadre des travaux liés à la transformation de l’apprentissage et de la formation professionnelles (exemples : renforcer la vocation de découverte du stage de 3ème, mieux accompagner les tuteurs en entreprise et reconnaître leur engagement, accélerer le processus d’élaboration des diplômes, associer davantage les professionnels à l’élaboration des référentiels, systématiser l’approche par branche, mixer les modalités de formation …)

En savoir plus