Le 24/06/2015

Taxe d’apprentissage : les chambres de commerce, d’agriculture et de métiers s’unissent pour simplifier la vie des entreprises


Pierre-Antoine Gailly, président de la Chambre de commerce et d’industrie Paris Île-de-France, Hervé Billet, président de la Chambre régionale d'agriculture d'Île-de-France (CRA) et Laurent Munerot, président de la Chambre régionale de Métiers et de l'Artisanat (CRMA), ont signé une convention tripartite pour collecter ensemble, à partir de 2016, la taxe d'apprentissage (TA) ?et la contribution sociale à l'apprentissage (CSA).

Cette démarche, en application de la réforme de la formation professionnelle du 5 mars 2014, vise à mieux accompagner les entreprises dans l'accomplissement de ces formalités.

Les chambres consulaires ont décidé d'unir leurs savoir-faire pour simplifier les démarches des entreprises industrielles, commerciales, artisanales et agricoles en leur offrant un service unique simple, complet et sûr.

Cet accord est signé alors que le développement de l'apprentissage, son financement et celui de la formation initiale des futurs collaborateurs des entreprises sont des enjeux cruciaux pour les jeunes et le développement de l’emploi. Les réseaux consulaires, qui possèdent une fine connaissance des entreprises et des territoires, s’investissent dans le développement de l’apprentissage.

A compter du 1er janvier 2016, les entreprises seront invitées à verser leur taxe auprès de leur collecteur régional interconsulaire, sous l’autorité des trois institutions, la CCI Paris Île-de-France assurant la coordination.