Plateforme commerce : des outils pour booster le secteur

21 partenaires se sont réunis à l’initiative de la CCI Paris Île-de-France. Conscients des difficultés que traverse ce secteur, ils ont posé un diagnostic et identifié 4 axes de réflexion. Plusieurs séances de travail ont permis, in fine, de créer et développer des outils destinés à booster le commerce et l’artisanat franciliens. Revue de détail !

Une cartographie des acteurs

Entités publiques (Etat, collectivités territoriales, organismes consulaires, banque des territoires) et privées (fédérations et associations de commerçants, organisations patronales) se sont mobilisés afin de soutenir un secteur qui dynamise les territoires.

  • Découvrir les partenaires publics et privés franciliens :

Pour voir la carte en mode plein écran, choisissez cette option dans le menu en haut à gauche ; en haut à droite, vous avez la possibilité de créer des filtres.

 

Un secteur en profonde mutation

Développement du e-commerce, transformation digitale des activités, bouleversement des usages, basculement dans une économie servicielle : le commerce doit faire face à de profondes transformations. Les membres de la plateforme ont identifié :

  • 4 défis à relever :
  1. Améliorer la relation au consommateur 
  2. Optimiser les mobilités et les livraisons
  3. Réguler les implantations commerciales
  4. Sécuriser et développer la prévention contre la délinquance
  • 12 mesures  à mettre en œuvre :
  1. Améliorer l’attractivité des centres-villes.
  2. Apporter de nouveaux services aux clients par la transformation digitale des commerces (ex : « market place » de proximité).
  3. Mieux répondre aux envies de la clientèle en développant le commerce non sédentaire.
  4. Stimuler l’achat par la création d’évènements commerciaux d’ampleur locale ou nationale.
  5. Développer l’expérience client par de nouveaux concepts commerciaux.
  6. Satisfaire les attentes des touristes étrangers. 
  7. Proposer aux collectivités territoriales un vade-mecum de gestion des stationnements et des livraisons.
  8. Adapter la logistique urbaine au commerce de centre-ville.
  9. Améliorer la régulation des implantations commerciales.
  10. Rééquilibrer les obligations entre le e-commerce et le commerce physique.
  11. Développer le recours aux dispositifs d’alerte. 
  12. Mieux former les commerçants aux réflexes de sécurité.

Des outils au service des professionnels et des collectivités

Un an après son lancement, le groupe de travail constitué par les 21 partenaires a produit solutions et outils, directement opérationnels, mis à disposition des différents acteurs afin de soutenir l’activité et d’animer les cœurs de villes :

• Un pop-up store itinérant : la « boutique connectée nomade » qui va à la rencontre des commerçants et artisans afin de leur faire découvrir des solutions digitales. Objectif : leur donner les moyens de faire face à la concurrence du e-commerce, attirer de nouveaux consommateurs, fidéliser leur clientèle, gérer leurs commandes… etc.

• Un site d'information et une application mobile « Yes I Speak Touriste » - développés par la CCI Paris Ile-de-France en partenariat avec le Comité régional du tourisme Paris Ile-de-France - pour aider les commerçants à mieux satisfaire les attentes des touristes étrangers.

• Un guide (PDF) pour favoriser le développement du commerce non sédentaire et dynamiser les territoires.

• Un vade-mecum (PDF) pour accroître l’attractivité des territoires : poser un diagnostic de l’activité commerciale et artisanale, capitaliser sur les outils réglementaires et financiers, se doter d’infrastructures…

• Un vade-mecum (PDF) pour optimiser la répartition des différentes formes de commerce et d’artisanat sur un territoire.

• Un programme de formation à la prévention et la lutte contre la délinquance avec notamment la préconisation d’utilisation du dispositif cespplussur de la Préfecture de police de Paris, qui a vu le nombre de ses abonnés croître de 20 % en un an.

  • À télécharger :

• Document de référence  Plateforme partenariale commerce (PDF)
• Infographie

  • À découvrir en vidéo :

• L'interview de Jonathan Chelet cofondateur de petitscommerces.fr, une structure qui propose aux commerces de proximité de digitaliser leur activité à des coûts abordables et avec des moyens techniques simples et faciles à utiliser.

• La boutique connectée avec sa trentaine de solutions digitales pour s’adapter aux nouveaux comportements d'achat des consommateurs autour de 4 thématiques : attirer, vendre, fidéliser le consommateur et faciliter la gestion au quotidien.

  • Nous retrouver dans la presse :

• La plateforme commerce (PDF)

• La boutique connectée (PDF)