Matières premières et transferts de revenus entre économies : opportunités pour les entreprises françaises

33
Septembre 2011
Une publication
Younès Bahi
Ces Friedland Papers analyse le marché des matières premières et et transferts de revenus dans le secteur économique français.

Après l’épisode 2002-2008, marqué par une flambée homogène des prix des produits de base, la pause intervenue avec la crise financière de 2008-2010 n’a été que de courte durée. Le dynamisme des pays émergents, la saturation des capacités de production, l’abondante liquidité injectée par les banques centrales et, aujourd’hui, les troubles politiques en Méditerranée sont autant d’éléments qui ont contribué à une nouvelle envolée généralisée des prix des produits de base. Si cette dernière a une forte incidence sur l’économie mondiale, elle a aussi profité à un ensemble de pays exportateurs de produits de base. La flambée actuelle des prix implique, en effet, un transfert de revenus des économies importatrices de produits de base vers les pays exportateurs, d’où une amélioration substantielle du pouvoir d’achat de ces derniers et un accroissement de leur demande.                

Si vous souhaitez vous abonner aux Friedlandpapers, cliquez sur ce lien.