Le 08 juillet 2010

Restaurer des relations de confiance entre les réseaux bancaires et les TPE-PME

La crise économique et financière a révélé les fragilités du mode de financement des entreprises françaises, notamment les TPE et les PME, et leur dépendance au crédit bancaire. Au-delà de la crise, il apparaît indispensable d'améliorer dans la durée la qualité des relations entre les TPE-PME et les banques afin de soutenir la dynamique de croissance.

Téléchargements :

 

Pour accélérer la sortie de crise et relancer la dynamique d'investissement et de croissance, les entreprises et notamment les TPE-PME doivent accéder plus facilement aux ressources financières nécessaires à leur exploitation et à leur développement. D'où l'importance de restaurer des relations de confiance dans la durée avec leurs partenaires bancaires. Pour ce faire, il faudra agir sur les sources d'incompréhension réciproque qui tendent parfois ces relations en créant les conditions d'un dialogue de meilleure qualité entre les partenaires. Partant d’un état des lieux des relations entre les TPE-PME et leurs banquiers, l’approche adoptée par la CCIP retient trois grands objectifs qui se déclinent en neuf propositions :

  • Le premier objectif vise à améliorer la connaissance sur la situation réelle du crédit aux TPE-PME en recommandant de développer le suivi statistique et de confier cette mission à un observatoire indépendant rattaché au médiateur du crédit.
  • Le deuxième objectif cherche à renforcer les liens de proximité entre les chargés d’affaires dans les banques et leurs clients TPE-PME. Ceci passe notamment par une spécialisation plus grande de ces chargés d’affaires et par une contractualisation des relations avec leurs clients.
  • Enfin, le troisième objectif est axé sur les actions à mener pour renforcer la culture et les compétences financières dans les TPE-PME. La CCIP pourrait développer ainsi une offre d’appui spécifique et adaptée aux besoins des TPE-PME en matière de gestion des relations bancaires.

Consultez le baromètre de la CCIP sur les relations banques-entreprises
Le baromètre de la CCIP sur les relations banques-entreprises vise à recueillir les appréciations de plus de 4500 dirigeants d’entreprises ou de leurs directeurs financiers sur la relation banques-entreprises.

Documents de travail

La presse en parle

  • Financements des entreprises : Bâle III inquiète lesPME, L'AGEFI Hebdo, 14 avril 2011
  • Sécuriser ses crédits bancaires, Le Journal des professionels, Février 2011
  • Crédits aux PME : 5 tendances pour 2011... et après ?, LEntreprise.com, 25 janvier 2011
  • Crédits aux PME ; un rapport d'anticipation, L'Entreprise, janvier 2011
  • Banque : preneur ou distributeur de risques ? Echanges, décembre 2010
  • Relation client : les banques cherchent à reconquérir les entreprises, Option Finance, 22 novembre 2010
  • Pour restaurer la confiance entre banques et petites entreprises, La Lettre du Trésorier, Novembre 2010
  • Crédit - Le financement des PME par l'épargne réglementée suscite des itnerrogations, Option Finance, 25 octobre 2010
  • Relations banques-entreprises : une confiance à restaurer, Option Finance, 27 septembre 2010
  • La Chambre de commerce de Paris veut pacifier les relations entre banques et PME, La Tribune, 15 septembre 2010
  • La CCIP exhorte les banques à prêter davantage aux petites entreprises, L'AGEFI, 16 septembre 2010
  • La CCIP souhaite la création d'un observatoire du crédit bancaire aux entreprises, En2Mots, 15 septembre 2010