Le 04 mars 2010

20 propositions pour dynamiser la politique de l’emploi

Afin de lutter contre le sous-emploi chronique qui frappe la France depuis 30 ans, la CCIP émet 20 propositions pour dynamiser la politique de l’emploi : faciliter l’accès au marché du travail des jeunes et les transitions professionnelles, fluidifier le marché du travail français...
rapporteurs expert

Téléchargements :
20 propositions de la CCIP pour dynamiser la politique de l'emploi (PDF - 595 Ko)

La CCIP estime en effet qu’il est désormais essentiel que la réglementation place la protection de l’individu, et non de son emploi, au cœur de ses préoccupations. C’est le sens de ses préconisations

La Chambre de Commerce et d'Industrie de Parisestime indispensable de mettre en œuvre les actions économiques et réglementaires de nature à assurer un taux de croissance plus élevé, un meilleur fonctionnement du marché du travail et des politiques de l’emploi plus efficaces.

Ses réflexions sont articulées autour de deux axes.

D’une part, l’accès au marché du travail des jeunes, les plus durement frappés par le chômage doit être facilité, de même que l’ensemble des transitions professionnelles (transitions entre entreprises, entre chômage et emploi, ou encore entre fonctions). Dans ce but, la CCIP suggère, notamment, de faire de l’orientation un vrai choix d’avenir et de développer l’apprentissage et l’alternance. Elle invite également les pouvoirs publics à réorienter leur action en matière de contrats aidés vers le secteur marchand.

D’autre part, la circulation de la main d’œuvre sur le marché du travail français, caractérisé par une trop grande rigidité, doit être fluidifiée. Pour cela, les principes directeurs du marché du travail doivent être revus pour mettre l’individu, et non son emploi, au cœur de la politique de l’emploi. C’est pourquoi la CCIP souhaite que l’effort de flexisécurité engagé ces dernières années soit consolidé et renforcé.

Vu dans la presse
Entreprises et carrières, 30 mars 2010

20 propositions pour dynamiser la politique de l'emploi.