Le 01 juin 2006

Emplois non pourvus en Ile-de-France : la CCIP propose des solutions

100 000 emplois sont non pourvus en Ile-de-France, paradoxe de notre région où le taux de chômage atteint 9%. Face à ce constat, la CCIP a mené une enquête auprès de chefs d’entreprise, jeunes scolarisés entre 15 et 24 ans et demandeurs d’emploi sur les difficultés de recrutement en Ile-de-France afin de comprendre et d’analyser les raisons de la distorsion entre l’offre et la demande.

Téléchargements :

Téléchargez l'étude "Emplois non pourvus" [PDF 297 Ko]

La CCIP a retenu pour cette étude six secteurs d’activité représentatifs des difficultés de recrutement : BTP, hôtellerie-restauration, informatique, gardiennage-sécurité, propreté, transport, ainsi que deux métiers transversaux : les métiers de commerciaux et de la maintenance ; la CCIP fait 7 propositions en faveur de l'emploi.

  1. Des rencontres "entreprises – jeunes et demandeurs d’emploi". En présence des salariés pour répondre à la demande de transparence des jeunes et des demandeurs d’emploi sur les conditions de travail ou la rémunération, ces rencontres seraient organisées à un niveau local, en privilégiant les TPE et les PME (rarement représentées dans les salons ou forum emplois).
  2. Des Journées Portes Ouvertes thématiques sectorielles. Pour faire découvrir les sites d’entreprises mais aussi les centres de formation, ces « journées métiers » seraient organisées localement, en partenariat avec les fédérations professionnelles, municipalités, ou Chambres de Métiers…
  3. Une sensibilisation des entreprises à la diversité multiculturelle. Elle permettrait d’élargir le vivier de candidatures, notamment celles issues des publics qui ne postulent pas habituellement aux offres.
  4. Des informations sur Internet, notamment sur les sites Internet de la CCIP avec des pages « métiers qui recrutent », des tchats métiers…
  5. Des "pré-contrats de professionnalisation", destinés aux jeunes en difficulté d’insertion professionnelle et aux demandeurs d’emploi, qui permettraient d’accéder à un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage et acquérir une expérience de l’entreprise.
  6. Un accompagnement local des entreprises : dans le prolongement de l’opération "Vos embauches, la CCIP s’y emploie", mise en place d’une prestation “secteurs en difficulté de recrutement” dans les quatre délégations.
  7. Une meilleure compréhension et un suivi des difficultés de recrutement avec une étude annuelle approfondie sur un métier en tension, et des opérations de benchmarking permettant d’identifier des leviers proposés dans les autres pays européens
Contact