Bientôt sauvés par notre créativité ?

auteur  Jean-Gilles Cahn
13
Janvier
Dans un récent colloque un professeur de la Vrije Universiteit de Bruxelles (1) s’étonnait du fait que « les responsables politiques semblent croire que les industries créatives ou culturelles pourraient constituer une réponse efficace au déclin économique de l’Europe » alors que ce concept est caractérisé par « le flou épistémologique et la prolifération terminologique ».

Collection : Friedland Papers

Il y a en effet bien des questions à se poser à ce sujet. Les colonnes des journaux, les déclarations politiques sont pleines d’expressions aussi poétiques qu’énigmatiques : économie de l’immatériel, économie de la culture, économie de la connaissance, industries créatives, industries des contenus, industries des droits d’auteur…

Mais de quoi s’agit-il ? Cela représente-t-il quelque chose de significatif sur le plan économique ? Est-ce quantifiable ? Cela constitue-t-il aujourd’hui un enjeu pour les entreprises ?

Reprenons les choses tranquillement.


Si vous souhaitez vous abonner aux Friedlandpapers, cliquez sur ce lien.