Négociations commerciales internationales

auteur  Corinne VADCAR
42
Janvier 2014
Alors qu’il est quasiment acquis que les États-Unis et l’Europe retireront des gains significatifs de la conclusion d’un Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP), pourquoi la France continue-t-elle à s’opposer à ce qui apparaît comme le sens de l’Histoire ?


Alors qu’il est quasiment acquis que les États-Unis et l’Europe retireront des gains significatifs de la conclusion d’un Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP), pourquoi la France continue-t-elle à s’opposer à ce qui apparaît comme le sens de l’Histoire ?

Pour aller plus loin

 

Si vous souhaitez vous abonner aux Friedlandpapers, cliquez sur ce lien.