Les seniors : une chance pour les entreprises européennes ?

2005, année de la bascule démographique ! Longtemps annoncés, les départs à la retraite massifs des classes d’âge nées après la guerre deviennent une réalité en Europe.

Pour les entreprises, le défi est de taille. La concurrence s’annonce vive entre elles pour recruter des jeunes de moins en moins nombreux. Il leur faudra aussi apprendre à gérer en interne des pyramides des âges qui vont progressivement s’allonger.
L’employabilité des seniors va ainsi devenir un défi pour l’Europe vieillissante.
Les obstacles à lever pour y faire face seront nombreux. Réglementaires et législatifs d’abord, car de nombreux dispositifs sont aujourd’hui défavorables à l’emploi des seniors. La loi Fillon a ouvert des pistes mais d’autres chantiers sont à envisager.
Culturels ensuite, car il s’agit d’inverser voire de renverser trente années de pratiques, passer d’une incitation à la retraite anticipée à un allongement délicat de la durée d’activité.
Quels sont les enjeux derrière cette brutale inversion de perspective ?
Comment les entreprises s’y préparent-elles ? Comment les accompagner ?
Telles sont les questions auxquelles répondront les invités de ces Entretiens Friedland.

Catégorie : Les Entretiens Friedland
26 septembre 2005
Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris
27 avenue de Friedland - 75008 Paris

17 h 15

En partenariat avec : Les Echos

Actes

Téléchargez les actes des Entretiens Friedland "Les seniors : une chance pour les entreprises européennes ?" [168 Ko - PDF]

Programme

17 h 15 : Accueil des participants

17 h 30: Allocution d'accueil de Pierre SIMON, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris

17 h 40 Exposés de :
Pierre CAHUC, professeur d'économie à l'Université Paris I Sorbonne et à l'école Polytechnique
Frédéric GONAND, économiste, Département des Affaires Economiques, OCDE

18 h 20 : Table ronde animée par Erik IZRAELEWICZ, directeur adjoint de la rédaction des Echos
Avec la participation de :
Pierre CAHUC , professeur d'économie à l'Université Paris I Sorbonne et à l'école Polytechnique
Frédéric GONAND, économiste, Département des Affaires Economiques, OCDE
Christine FABRESSE, responsable des politiques RH du groupe Crédit Agricole SA
Jean-Paul VERMÈS, vice-président de la CCIP, président de VMS France
Georges NECTOUX, membre de la CCIP, administrateur de Cusenier
Olivier SPIRE, président directeur général de Quincadres
Anne-Marie GUILLEMARD, professeur des Universités en sociologie à l'université Paris V-Sorbonne
Dominique LECLERC, rapporteur pour la Commission sociale du Sénat du projet de loi portant réforme des retraites

Conclusion de Jean-Louis BORLOO, ministre de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement (en attente de confirmation)

19 h 15 Débats

Le 26/09/2005