Enquête de conjoncture 2009

0
octobre
34me enquête de conjoncture de la CCIP : Un point bas historique, une amélioration espérée.

Les résultats de la 34e enquête de conjoncture réalisée entre le 7 et le 25 septembre pour la Chambre de commerce et d'industrie de Paris par Médiamétrie constituent un point bas historique, notamment pour la métropole parisienne. Seul l'indicateur de confiance redevient positif, les PME comme les grandes entreprises considérant que la situation économique de la France va s'améliorer dans les mois à venir.
L'enquête 2009 menée auprès de plus de 5 500 dirigeants d'entreprises représentatives du tissu économique de Paris petite couronne et du reste du territoire national atteste des mauvais résultats des entreprises dans tous les secteurs d'activité avec la majorité des indicateurs (chiffres d'affaires, situation financière, investissement, emploi) en baisse par rapport à l'enquête précédente (octobre 2008). Elle révèle un recul généralisé de l'activité, notamment en termes de chiffre d'affaires (en baisse pour 53 % des PME), particulièrement préoccupant pour l'industrie (60 % des PME).

43 % des PME de Paris et petite couronne voient leur trésorerie se dégrader. Ces chiffres dépassent même les 50 % dans l'industrie des biens de consommation, les transports et pour les cafés, hôtels et restaurants. Par ailleurs, 15 % seulement des entreprises ont sollicité dans la période un crédit d'équipement que plus de la moitié d'entre elles ont obtenu en totalité ou en partie.

La dégradation de l'emploi se confirme : le solde devient négatif entre les entreprises déclarant une baisse de leurs effectifs (18 %) et celles affichant une hausse (11 %). Fait nouveau, dans les grandes entreprises, les baisses d'effectifs ont été générales. A noter cependant que, dans les six prochains mois, 17 % des dirigeants de PME prévoient d'embaucher. A l'inverse, dans les grandes entreprises, près d'un tiers des chefs d'entreprises envisagent une baisse de leurs effectifs. Le recours au chômage partiel s'amorce dans les PME (6 % d'entre elles y ont eu recours ces six derniers mois.)

Malgré tout, et quels que soient le secteur et la taille des entreprises, le moral des chefs d'entreprise s'améliore par rapport à l'enquête précédente : 32 % considèrent que la situation économique de la France va s'améliorer contre 10  % un an plus tôt. 40 % des PME et 51 % des grandes entreprises estiment que le plan de relance mis en place par le Gouvernement est de nature à atténuer les effets de la crise économique. 49 % des entreprises considèrent que la réforme de la Taxe Professionnelle va leur permettre d'engager des dépenses d'investissement non prévues dès 2010.

    Téléchargez les principaux résultats de la 34me enquête de conjoncture [PDF - 383 Ko]
    Téléchargez les indicateurs synthétiques de la 34me enquête de conjoncture [PDF - 108 Ko]

Contact
Isabelle SAVELLI-THIAULT
Courriel : isavelli@cci-paris-idf.fr
Tél : 01 55 65 82 08