3ème Baromètre du Grand Paris des entreprises

auteur  Franck Fénéon
Depuis maintenant un an, les fédérations professionnelles, la CGPME Île-de-France, le MEDEF Île-de-France et la CCI Paris Île-de-France suivent ensemble l’avancement du Grand Paris. Après un premier numéro consacré aux transports, le deuxième Baromètre mettait l’accent sur l’impératif de revoir à la hausse l’objectif de construction de logements. Ce troisième numéro aborde la question clef du besoin de compétences généré par les chantiers du Grand Paris.

Le Grand Paris avance mais tarde à produire des effets sur l’économie francilienne. Les résultats de la dernière enquête de conjoncture de la CCI Paris Île-de-France le confirment : la légère embellie de l’économie constatée en 2015 ne s’est pas amplifiée cette année. Elles subissent toujours la baisse de la commande publique en provenance des collectivités. Pour autant, elles anticipent le rebond lié à la construction effective des projets du Grand Paris et ses conséquences en termes de compétences.

Les entreprises souhaitent se saisir de ces opportunités. C’est pourquoi la Chambre, la CGPME, le MEDEF et les fédérations professionnelles ont lancé début 2016 la plate-forme CCI Business des investissements du Grand Paris.

Les chantiers du Grand Paris doivent être un levier de développement et de valorisation de l’apprentissage. A titre d’exemple, une entreprise sur cinq du domaine de la construction prévoit d’embaucher. Et deux-tiers d’entre elles envisagent de prendre un jeune en apprentissage. Les entreprises franciliennes témoignent déjà de difficultés de recrutement pour les compétences techniques. Il est essentiel que la carte des formations soit rénovée par un dialogue entre les formateurs, la Région et l’Etat pour que les chantiers puissent être assurés dans de bonnes conditions par les entreprises et qu'ils profitent aux salariés en poste et aux jeunes.

Ensemble, formons aujourd’hui aux métiers de la ville de demain !