Le 30 avril 2013

Avis de la CCI Paris Ile-de-France sur l’enquête publique sur la révision du Plan de déplacements urbains d’Ile-de-France (PDU IF)

Les objectifs fixés par le Plan de déplacements Urbains d’Ile-de-France (PDUIF) dessinent l’évolution de la mobilité des personnes et des biens sur le territoire régional pour les prochaines années. Cette mobilité est une condition indispensable du bon fonctionnement de l’économie de la région francilienne.

Consultez l'Avis de la CCI Paris Ile-de-France (PDF - 106 Ko)

A l’occasion de l’enquête publique sur la révision de ce plan, la CCI Paris Ile-de-France attire l’attention sur l’impact potentiel des dispositifs proposés par le projet de PDUIF sur la compétitivité des entreprises et l’attractivité du Grand Paris et formule des observations.

Les objectifs retenus par le projet de Plan de déplacements Urbains d’Ile-de-France (PDUIF) à l’horizon 2020, en s’appuyant sur les obligations environnementales fixés par la réglementation, sont ambitieux. Ils visent à réduire de manière significative l’usage des modes de transport individuels motorisés et à accroître l’usage des modes alternatifs : croissance de 20% des déplacements en transports collectifs, croissance de 10% des déplacements en mode actifs (marche et vélo), diminution de 2% des déplacements en voiture et pour le transport de marchandises : maintien des surfaces logistiques multimodales, diminution de la part du fret routier et des véhicules les plus polluants.

La CCI Paris Ile-de-France s'implique au niveau régional sur les thématiques liées au transport et à la mobilité et a participé depuis 2007 à l'ensemble du processus de révision du PDUIF. A l'occasion de l'enquête publique sur le nouveau projet de plan, elle souhaite rappeler l’impact potentiel de ces orientations sur la compétitivité des entreprises et l’attractivité du Grand Paris et formule des observations au nom des entreprises franciliennes qu’elle représente.

Elle s’oppose à la stigmatisation du transport routier et rejette le bien fondé d’ériger en principes généraux la limitation de l’usage de la voiture et le partage multimodal de la voirie. Elle met notamment en avant la nécessité de :

  • Conserver une fluidité dans l’offre de stationnement et ne pas généraliser les mesures de limitation de la vitesse ;
  • Développer les transports collectifs et mettre l’accent sur l’intermodalité ;
  • Optimiser le transport de marchandises ;
  • Accompagner les entreprises vers une mobilité durable ;
  • Améliorer la gouvernance et assurer une cohérence entre les différents outils de planification régionale.

Document de travail : Dossier d'enquête publique sur le projet de PDUIF

Sites à visiter :

Contact