Le 29 novembre 2012

Les gares du Grand Paris - nouvel enjeu économique pour la métropole

Avec le Grand Paris, projet d’intérêt national aux dimensions économiques, sociales et urbaines, la création d’une nouvelle génération de gares au sein du futur réseau de transport Grand Paris Express constitue un enjeu majeur pour la compétitivité des entreprises et l’attractivité de la métropole francilienne. Les 72 gares du réseau joueront un rôle nouveau dans la vie économique, la mobilité des populations et le rayonnement international de l’Ile de France. La CCIP a identifié des leviers d’action et des pistes de réflexion pour valoriser la place des gares dans une métropole francilienne ouverte sur le monde et en quête de nouveaux ressorts en faveur de sa croissance.

Téléchargements :

 

 

Parmi les 72 gares, réparties sur les quatre lignes du Grand Paris Express et réalisées à l’horizon 2018-2025, certaines seront entièrement nouvelles, d'autres seront reliées à une gare existante par des correspondances et enfin, pour les dernières, elles seront insérées au sein d’un hub d’interconnexion (TGV, aéroport). Ainsi, 56 gares seront interconnectées avec les réseaux de transport en commun existants et futurs.

Nœuds de la mobilité, les gares doivent révéler l’image du Grand Paris et ses excellences économiques. Dans ces lieux où convergent les flux de déplacements, la qualité des transports est déterminante pour tous les usagers, qu’ils soient salariés, touristes, étudiants, voyageurs d’affaires.

Le législateur fait des gares du Grand Paris, de nouveaux lieux de centralité, prenant place dans la vingtaine de contrats de développement territorial (CDT) qui seront soumis à enquête publique dans l’année à venir.

Au moment où les politiques publiques et les projets de territoires définissent un nouveau modèle pour les gares du Grand Paris, la CCIP apporte un cadre de référence promouvant le point de vue des entreprises. Elle a défini trois orientations assorties de propositions :
  1. Incarner le nouveau visage de la métropole, ouverte et connectée aux flux mondiaux, dans les "grandes gares" du réseau ;
  2. Concevoir les gares du Grand Paris afin qu’elles assurent leur rôle d’interfaces performantes pour la mobilité métropolitaine et de proximité ;
  3. Promouvoir une approche intégrée des gares et du développement des territoires, gage d’équilibre et de durabilité pour la métropole.

Sites à visiter

Documents de travail