Le 07 juillet 2011

L’hélicoptère, une offre complémentaire de mobilité pour renforcer l’attractivité du Grand Paris

Le transport par hélicoptère contribue à l'attractivité du Grand Paris mais les conditions de son développement sont encore à améliorer dans une métropole de rang mondial comme Paris. La CCIP préconise de consolider les conditions de développement, de favoriser l'exploitation vertueuse de l’hélicoptère et de valoriser le pôle aéronautique du Grand Paris au Bourget-Dugny, générateur d’emplois. La CCIP actualise ainsi ses travaux présentés dans son rapport de décembre 1997.
rapporteur expert

Téléchargements :

Prise de position L’hélicoptère, une offre complémentaire de mobilité pour renforcer l’attractivité du Grand Paris (PDF - 69 Ko)

Rapport Le transport par hélicoptère en Île-de-France – Perspectives et enjeux (Assemblée générale du 18 décembre 1997) (PDF - 16 Mo)


La CCIP estime que l’Ile-de-France ne dispose pas aujourd'hui d’une offre de transport par hélicoptère suffisante. Son développement serait un facteur d’attractivité du Grand Paris et lui permettrait de concurrencer d'autres grandes métropoles comme Londres, New-York ou encore Tokyo qui disposent aujoud'hui d'infrastructures et de zones de posée plus nombreuses. Le 21 juillet 2009, Dominique Bussereau, alors secrétaire d’Etat chargé des Transports, déclarait que « les projets de développement du Grand Paris [devaient] assurer une desserte plus équilibrée de la région parisienne par les hélicoptères ». Un an plus tard, le décret n° 2010-1226 portant limitation du trafic des hélicoptères dans les zones à forte densité de population était publié au journal officiel.

Fragilisé par ce nouveau cadre réglementaire, le développement du transport par hélicoptère est pourtant attendu par de nombreux voyageurs d’affaires notamment pour relier les aéroports aux pôles économiques du Grand Paris, c'est ce que révèle une enquête menée par la CCIP auprès de grandes entreprises . L’organisation de grands événements (congrès et salons), l’activité touristique ainsi que le développement de l’axe Seine génèreront une demande supplémentaire.

Les propositions formulées par la CCIP portent sur :

  • la consolidation des conditions de développement du transport par hélicoptère au bénéfice de l’attractivité du Grand Paris ;
  • la nécessité d’une exploitation vertueuse de l’hélicoptère ;
  • la valorisation du pôle aéronautique du Grand Paris au Bourget-Dugny, générateur d’emplois (Eurocopter et EADS).

La CCIP reste cependant vigilante sur l’engagement des professionnels en faveur d’un usage respectueux de l’environnement urbain. Elle préconise pour cela que les cheminements aériens destinés à l’hélicoptère soient scrupuleusement définis afin que les vols et posées se fassent aux abords des infrastructures et équipements jugés déjà bruyants (autoroutes, voies de chemin de fer...).

Sites à visiter

Documents de travail

La presse en parle

  • CCI et hélico, Piloter Avion ULM Hélicoptère, septembre 2011