Le 30 avril 2013

Révision du schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux du bassin Seine-Normandie (SDAGE)

L’élaboration du nouveau Schéma Directeur d’aménagement et de gestion des eaux du Bassin Seine Normandie (SDAGE), qui fixera les grandes orientations de la politique de l’eau à l’échelle du bassin pour la période 2016-2021, a été initiée par le Comité de Bassin fin 2012.

Téléchargement :

La CCI Paris Ile-de-France a été saisie pour la première étape de la consultation qui porte sur « les questions importantes du bassin de la Seine et des cours d’eau côtiers normands ». Elle formule ses remarques et suggestions quant aux pistes d’action à mettre en avant du point de vue des entreprises franciliennes.

La CCI Paris Ile-de-France se félicite de cette démarche de consultation préalable sur une thématique importante pour le développement durable de notre territoire. La gestion de l’eau est en effet une préoccupation pour le quotidien des entreprises (approvisionnement en eau potable, alimentation de certains process industriels, évacuation des eaux usées, etc.) et un enjeu majeur pour la résilience du territoire (gestion des inondations, attractivité, soutenabilité du Grand Paris sur l’approvisionnement en eau potable, etc.).

La CCI Paris Ile-de-France a pris connaissance des cinq questions importantes proposées comme axes de travail pour l’élaboration du prochain SDAGE.

  • Question 1 - Préserver l’environnement et sauvegarder la santé en améliorant la qualité de l’eau et des milieux aquatiques de la source à la mer.
  • Question 2 - Anticiper les situations de crise en relation avec le changement climatique pour une gestion quantitative équilibrée et économe des ressources en eau : inondations et sécheresses.
  • Question 3 - Favoriser un financement ambitieux et équilibré de la politique de l’eau.
  • Question 4 - Renforcer, développer et pérenniser les politiques de gestion locale.
  • Question 5 - Améliorer les connaissances spécifiques sur la qualité de l’eau, sur le fonctionnement des milieux aquatiques et sur l’impact du changement climatique pour orienter les prises de décision.

Si elle approuve globalement les grands enjeux retenus, elle formule des remarques et suggestions quant aux pistes d’action à mettre en avant du point de vue des entreprises franciliennes. Elle insiste notamment sur les aspects financiers de la politique de l’eau et la clarification de la gouvernance locale et propose l’ajout d’une question supplémentaire. Au-delà de l’anticipation des situations de crise liées aux évènements climatiques tels que la sécheresse et les inondations qui font l’objet de la question 2, la CCI Paris Ile-de-France estime en effet qu’il serait nécessaire d’ajouter une question traitant de l’anticipation des impacts des politiques d’aménagement du territoire sur la gestion de l’eau. Les spécificités de l’Ile-de-France, métropole capitale de rang mondial, doivent notamment être mieux prises en compte.

La CCI Paris Ile-de-France continuera à s’impliquer aux différentes étapes de la révision du SDAGE et appelle de ses vœux la poursuite du dialogue entre tous les acteurs concernés pour approfondir ce sujet essentiel au développement durable de la région Ile-de-France. 

Documents de travail :