L’Ile-de-France parmi les régions européennes, une population jeune mais peu présente sur le marché du travail

Nicolas BLANCHARD
Juin 2007
Une publication
du CROCIS
L’économie francilienne fait partie des grandes régions européennes produisant le plus de richesses mesurées par le produit intérieur brut. Les services, la recherche et développement et le tourisme constituent les principaux atouts de la région.

L’économie francilienne fait partie des grandes régions européennes produisant le plus de richesses mesurées par le produit intérieur brut. Les services, la recherche et développement et le tourisme constituent les principaux atouts de la région. L’Ile-de-France a, cependant, la particularité d’accueillir à la fois des personnes hautement et faiblement qualifiées. De plus, les Franciliens sont plus souvent actifs que les habitants de Rhénanie du Nord et du Nord-Ouest italien. Les seniors franciliens sont également parmi les plus actifs avec ceux du Grand Londres et du Randstad. Néanmoins, en Ile-de-France, les actifs sont plus touchés par le chômage que dans les autres régions, à l’exception de la Rhénanie du Nord. L’insertion des jeunes Franciliens est particulièrement difficile.