Tableau de bord départemental de l'Essonne - 2e trimestre 2014

Emmanuel BACHOLLE
Octobre 2014
Une publication
du CROCIS
Relative stabilité de la conjoncture en Essonne.

Au 2e trimestre 2014, d’un point de vue conjoncturel, la situation de l’Essonne a été plutôt stable. En effet, sur un total de six indicateurs, trois ont été en amélioration, dont deux de manière nette (création d’entreprises et taux d’occupation hôtelier) et un légèrement (emploi salarié). Sur les trois autres, l’un est stable (taux de chômage), l’autre est en légère dégradation (défaillances d’entreprise), tandis que le dernier a été le seul à se détériorer de manière notable (immobilier d’entreprise).

Ainsi, l’Essonne suit globalement la tendance francilienne à la stabilité, avec toutefois des disparités sur deux indicateurs : la création d’entreprises, avec une hausse plus forte en Essonne qu’en Ile-de-France - due aux autoentrepreneurs - et l’immobilier d’entreprise, avec une dégradation plus nette qu’à l’échelle régionale.

En partenariat avec