Tableau de bord départemental de l'Essonne - 3e trimestre 2013

Emmanuel BACHOLLE
Janvier 2014
Une publication
du CROCIS
Quoique contrastée, la conjoncture essonnienne est plutôt favorable.

Globalement, la conjoncture essonnienne ce 3e trimestre 2013 a été contrastée ; si la création d’entreprises, le taux d’occupation hôtelier et les locaux d’activité commencés ont affiché des évolutions positives, en revanche, les défaillances d’entreprises, l’emploi salarié et les dépôts de permis de construire ont été moins bien orientés.

Pour autant, l’évolution négative de ces derniers indicateurs est relativisée par de bons résultats lors des 1er et 2e trimestres 2013 (défaillances et emploi salarié) ou lors des années précédentes (dépôts de permis de construire).

Au final, on peut considérer que la conjoncture du département a été plutôt favorable au 3e trimestre, les indicateurs les plus encourageants ayant été : la création d’entreprises « classiques » (+ 24,6 %) et la mise en construction de locaux d’activité (+ 50,1 %).

En partenariat avec