Tableau de bord départemental de l'Essonne - 3e trimestre 2014

Emmanuel BACHOLLE
Janvier 2015
Une publication
du CROCIS
Une conjoncture essonnienne relativement bien orientée.

A l’exception notable de l’emploi salarié et des mises en chantiers de locaux d’activité, les indicateurs essonniens ont été dans l’ensemble satisfaisants au 3e trimestre 2014. La démographie d’entreprise a connu un très bon résultat, avec une création en hausse et une défaillance en forte baisse ; le taux d’occupation hôtelier a été en augmentation cet été et les dépôts de permis de construire de locaux d’activité ont connu l’un des meilleurs 3e trimestres depuis 2008.

S’il s’est inscrit en hausse comme ailleurs, le taux de chômage en Essonne a néanmoins enregistré la plus faible progression parmi tous les départements franciliens.

Seuls deux indicateurs se sont nettement dégradés : l’emploi salarié, qui a subi un fort recul en Essonne (alors qu’il est stable en région Ile-de-France), et la mise en chantier de locaux d’activité.

En partenariat avec