Tableau de bord départemental de l'Essonne - 4e trimestre 2014

Emmanuel BACHOLLE
Avril 2015
Une publication
du CROCIS
La conjoncture essonnienne fait du surplace.

Au dernier trimestre 2014, les indicateurs essonniens se sont avérés assez mitigés. D’un côté, on a notamment constaté une très bonne situation de la démographie des entreprises, avec un recul du nombre des défaillances supérieur à celui observé en Ile-de-France en plus d’une nette augmentation du niveau d’entreprises créées. Le taux d’occupation hôtelier a enregistré une évolution mitigée.

D’un autre côté, le taux de chômage a continué à augmenter. Dans le même temps, l’emploi salarié a augmenté de manière marginale du fait d’une forte dégradation de l’emploi dans le secteur de la construction. Le faible volume des mises en chantier et de permis de construire explique la mauvaise santé de ce secteur.

En partenariat avec