Tableau de bord départemental des Hauts-de-Seine - 2e trimestre 2008

Agnès CROZET
Octobre 2008
Une publication
du CROCIS
Les Hauts-de-Seine particulièrement sensibles à la crise économique.

L‘économie des Hauts-de-Seine, fortement internationnalisée, réagit plus intensément au contexte économique mondial. Sur la plupart des indicateurs, les Hauts-de-Seine connaissent un recul plus prononcé que les autres départements de Paris – Petite couronne depuis le début 2008.

Dès le premier trimestre, le rythme des créations d’entreprises avait fortement ralenti, tandis que la hausse des défaillances atteignait un taux record.

Le taux de chômage, stable depuis le début de l’année, devrait évoluer de façon négative au troisième trimestre, le nombre de demandeurs d’emplois étant reparti à la hausse aux mois de juillet et août 2008. Enfin, le marché de l’immobilier tertiaire, comme celui de l’immobilier résidentiel, connaît un fort ralentissement lié au tassement de l’activité et à l’attentisme du marché.

En partenariat avec