Tableau de bord départemental des Hauts-de-Seine - 2e trimestre 2009

Agnès CROZET
Octobre 2009
Une publication
du CROCIS
Le marché de l’emploi reste fragilisé dans les Hauts-de-Seine.

La conjoncture économique des Hauts-de-Seine est restée morose au 2e trimestre, avec un recul de la plupart des indicateurs. Malgré une hausse de la création d’entreprises et une baisse des défaillances, la situation économique a continué à se détériorer. Le marché de l’emploi a affichéun net repli avec une forte hausse du taux de chômage, celui-ci atteignant les 7,2 % en moyenne au 2e trimestre. Le niveau de l’emploi a continué à baisser,notamment dans le secteur industriel qui a perdu 1 000 emplois depuis le 1er trimestre, mais également dans le secteur tertiaire, qui jusqu’alors résistait à la crise.

Sur la plupart des indicateurs (création d’entreprises, taux de chômage, emploi salarié), les Hauts-de-Seine se sont inscrits dans la tendance observée sur la région. Certains indicateurs sont néanmoins mieux orientés : le nombre de défaillances d’entreprises a poursuivi sa baisse, tandis que les prix des appartements anciens ont résisté dans le département.

En partenariat avec