Tableau de bord départemental des Hauts-de-Seine - 3e trimestre 2008

Agnès CROZET
Janvier 2009
Une publication
du CROCIS
Le 3e trimestre confirme le tassement de l’activité dans les Hauts-de-Seine.

Au 3e trimestre 2008, si les retombées de la crise financière sur l’activité dans les Hauts-de-Seine ne se sont pas encore fait pleinement ressentir, la plupart des indicateurs illustraient un tassement de l’activité. La croissance des créations d’entreprises s’est essoufflée, tandis que le nombre de radiations était en hausse ; le taux de chômage, bien que stable depuis le début de l’année, risque quant à lui d’augmenter dans les mois à venir compte tenu de la hausse du nombre de demandeurs d’emplois. Enfin, l’emploi a connu une très faible croissance, encore soutenue par le secteur des services.

Les signes d’un repli de l’activité étaient néanmoins visibles dès ce 3e trimestre : la baisse des taux d’occupation dans l’hôtellerie et la contraction de la demande en immobilier résidentiel témoignent d’un ralentissement de l’économie, qui devrait s’amplifier au cours du 4e trimestre.

En partenariat avec