Tableau de bord départemental des Hauts-de-Seine - 4e trimestre 2011

Agnès CROZET
Avril 2012
Une publication
du CROCIS
Les Hauts-de-Seine suivent la tendance francilienne.

Malgré une orientation à la baisse de la plupart des indicateurs, l’économie des Hauts-de-Seine s’est maintenue au 4e trimestre 2011, malgré des signes de ralentissement. Comme en Ile-de-France, le taux de chômage altoséquannais a enregistré une nouvelle hausse au dernier trimestre 2011, sans atteindre pour autant son taux le plus élevé depuis le début de la crise (7,7 % au dernier trimestre 2009).

Le recul du nombre de créations d’entreprises n’a quant à lui concerné que le statut d’auto-entrepreneur, les créations hors auto-entrepreneurs s’étant maintenues au-dessus de la barre des 2 000 entreprises. Enfin, l’activité touristique a continué sa progression.

En partenariat avec