Tableau de bord départemental de Paris - 1er trimestre 2012

Marie GAUDEMET
Juillet 2012
Une publication
du CROCIS
Bonne résistance de l’économie parisienne.

Dans un contexte très difficile, l’économie parisienne a plutôt bien résisté au 1er trimestre 2012 du fait de son ouverture internationale mais aussi de la force de son économie locale soutenue par le tourisme. L’immobilier de bureaux est resté attractif avec un taux de vacance maintenu à un niveau bas et des valeurs locatives orientées à la hausse. De son côté, le tourisme, porté par la clientèle étrangère, a continué sa progression. Par ailleurs, le nombre d’emplois s’est stabilisé au 1er trimestre 2012 après avoir nettement augmenté en 2011 ; il a crû dans le tertiaire marchand et plus particulièrement dans le commerce. Pour sa part, le taux de chômage (8,4 %) est passé en-dessous du taux régional (8,5 %). Depuis 2011, les créations d’entreprises se sont repliées à Paris comme en Ile-de-France. Les défaillances connaissent quant à elles une hausse après avoir fortement baissé en 2009 et 2010.

En partenariat avec