Tableau de bord départemental de Paris - 2e trimestre 2008

Marie GAUDEMET
Octobre 2008
Une publication
du CROCIS
Ralentissement de l'économie parisienne dans un contexte conjoncturel tendu.

A Paris, les créations d’entreprises continuent à progresser majoritairement dans les activités de services mais simultanément les entreprises jugées en faillite augmentent aussi.

De son côté, le nombre de demandeurs d’emploi poursuit sa baisse au 2e trimestre 2008 notamment parmi les cadres qui représentent le quart des demandeurs d’emploi de la capitale. Le taux de chômage (7,4 %) reste néanmoins le plus élevé d’Ile-de-France après la Seine-Saint-Denis. La légère reprise de l’emploi se poursuit par ailleurs début 2008.

Comme en Ile-de-France et de façon plus marquée, le volume des transactions de bureaux se replie à Paris depuis 1 an. Avec un taux de vacance qui oscille entre 2,4 % et 4,1 %, le marché parisien reste globalement sous offreur et la pression sur les valeurs locatives se maintient. Le marché des logements suit une tendance similaire depuis le 4e trimestre 2007.

En partenariat avec