Tableau de bord départemental de Paris - 3e trimestre 2012

Marie GAUDEMET
Janvier 2013
Une publication
du CROCIS
Un climat économique contrasté à Paris.

La capitale subit les effets du ralentissement de l’activité en France et dans la zone euro tout en continuant à profiter de son image à l’international. Le nombre de créations s’est ainsi maintenu mais l’emploi a enregistré un recul au 3e trimestre 2012 après avoir été en hausse depuis début 2010. Le taux de chômage est, quant à lui, resté stable et s’est situé pour le troisième trimestre consécutif en dessous du taux régional. Le secteur du tourisme est resté dynamique, porté par la clientèle étrangère non européenne. Les commercialisations de bureaux ont ralenti mais les prix sont restés élevés. Le marché des commerces, de son côté, a été conforté par les grandes enseignes internationales de luxe qui s’installent sur les artères parisiennes de renommée mondiale. Les emplacements secondaires, en revanche, sont fragilisés avec une augmentation de la vacance des locaux.

En partenariat avec