Tableau de bord départemental de Seine-et-Marne - 3e trimestre 2012

Jérôme CAUDRON
Janvier 2013
Une publication
du CROCIS
L’emploi salarié seine-et-marnais a redémarré mais l’intérim a calé.

Dans un contexte régional moribond pour l’emploi, l’économie seine-et-marnaise a démontré toute sa vitalité par la création de près de 3 500 emplois salariés supplémentaires en l’espace de 3 mois. En dépit de la perte de plus de 1 000 emplois salariés dans le secteur intérimaire, cette orientation favorable de l’emploi a constitué l’un des rares points positifs du 3e trimestre 2012.

En effet, cette hausse des effectifs salariés a été insuffisante pour empêcher le taux de chômage départemental d’augmenter à nouveau (+ 0,1 point), celui-ci s’élevant désormais à 7,8 % de la population active. De plus, le nombre de créations d’entreprises s’est inscrit en baisse, affichant même le repli le plus prononcé d’Île-de-France (- 4,0 %).

En partenariat avec