Tableau de bord départemental de Seine-et-Marne - 4e trimestre 2012

Jérôme CAUDRON
Avril 2013
Une publication
du CROCIS
La bonne santé du tissu économique seine-et-marnais.

Le tissu économique seine-et-marnais a prouvé en 2012 qu’il se portait relativement bien. En effet, il s’est illustré par sa résistance à la crise économique (le nombre de défaillances d’entreprises a enregistré un repli de 8,9 %) et par son dynamisme (le nombre de créations d’entreprises a progressé de 0,9 % dans un contexte régional atone). En outre, la Seine-et-Marne a occupé, comme en 2011, la première place régionale en termes de surface de locaux autorisés. Autre signal positif, le département a vu son nombre d’emplois salariés se renforcer de 9 400 unités en un an.

Toutefois, cela n’a pas empêché le taux de chômage d’augmenter de 0,6 point sur la période. D’ailleurs, le département compte 4 700 demandeurs d’emplois de catégorie A supplémentaires comparé à 2011, ce qui signifie que l’accroissement de l’emploi salarié n’a guère profité aux Seine-et-Marnais.

En partenariat avec