Tableau de bord départemental de Seine-Saint-Denis - 3e trimestre 2014

Raphaël PROST
Janvier 2015
Une publication
du CROCIS
Un taux de chômage au plus haut depuis fin 1999 en Seine-Saint-Denis.

A l’image de la conjoncture régionale, la dynamique économique en Seine-Saint-Denis peine à repartir de l’avant. Si les créations d’entreprises ont augmenté au 3e trimestre 2014, cette hausse est à nuancer au regard du nombre de défaillances qui a connu une augmentation de près de 16,0% pour ce même trimestre. Par ailleurs, le taux de chômage séquano-dyonisien a atteint les 13,0% : c’est le taux le plus élevé des années 2000.

Quelques signes positifs se dessinent néanmoins. En effet, l’emploi salarié a enregistré une hausse dans tous les secteurs (même si le secteur industriel continue de souffrir). Le taux d’occupation hôtelier a bénéficié d’un rebond fragile - mais tangible – depuis le début de l’année. Enfin, on note une hausse sensible du nombre de mètres carrés de locaux d’activités autorisés.

En partenariat avec