Tableau de bord départemental du Val-de-Marne - 3e trimestre 2011

Corine FLAMENT
Janvier 2012
Une publication
du CROCIS
Des signes de ralentissement mais toujours plusieurs points positifs dans le Val-de-Marne.

Plusieurs éléments de conjoncture dans le Val-de-Marne ont illustré les effets de la crise économique en cours : la perte de confiance et le dynamisme moindre de « l’effet auto-entrepreneur » ont affecté la création d’entreprises (- 14,9 % au 3e trimestre 2011).

Les voyages d’affaires sont moins nombreux et font baisser la fréquentation hôtelière.

Par ailleurs, après un bon 2e trimestre 2011, les destructions d’emploi font leur retour, notamment dans la construction et l’industrie qui ont perdu plus de 1,0 % d’emplois.

Cependant, le Val-de-Marne a encore affiché de nombreux points positifs : le nombre de défaillances d’entreprises n’a jamais été aussi faible depuis 2006 et, sur un an, l’emploi a augmenté.

Enfin, l’immobilier d’activité est dynamique, traduisant l’attractivité qu’exerce le territoire en termes d’implantation d’entreprises.

En partenariat avec