Tableau de bord départemental de Seine-et-Marne - 1er trimestre 2016

Jérôme CAUDRON
1er trimestre 2016
Septembre 2016
L’économie seine-et-marnaise un peu à la traîne début 2016
Alors que les bonnes nouvelles se sont accumulées pour l’économie française au 1er trimestre 2016 (hausse de 0,7 % du PIB, amélioration sur le front du chômage, redressement du moral des ménages,…), la
Seine-et-Marne a semblé rester à quai. Le département souffre clairement de la comparaison avec l’Ile-de-France, y compris lorsque les tendances apparaissentpositives. Ainsi, si le nombre d’entreprises créées et la surface autorisée de locaux a progressé, la Seine-et-Marne a enregistré les taux de croissance les plus faibles parmi les huit départements franciliens. En outre, le nombre d’entreprises défaillantes a augmenté de près de 10,0 % et les taux d’occupation hôteliers ont subi un net repli. Enfin, la forte hausse de l’emploi salarié observée au cours des trois premiers mois de l’année 2016 (+ 1 848 postes) n’a eu aucun effet sur le taux de chômage qui est resté stable à 8,1 %.