Nouvelle année au ralenti en perspective pour l'Île-de-France

Fin 2012 - début 2013
Janvier 2013
Une publication
du CROCIS
22 pages
La situation de l’emploi et de la conjoncture économique en Île-de-France fin 2012 - début 2013.

L’environnement économique mondial

Alors qu’une accélération de la croissance mondiale était attendue en 2012, l’activité s’est, au contraire, affaiblie. L’économie mondiale a ainsi crû de moins de 3,0 % (après + 3,7 % en 2011 et + 5,0 % en 2010). La décélération qui s’est accentuée trimestre après trimestre en Europe pour aller jusqu’à la récession est la principale cause à ce manque de vigueur. Cependant, la reprise qui se renforce de façon trop progressive aux Etats-Unis a aussi été un facteur important. Par ailleurs, la tendance pour 2013 reste au ralentissement, ce qui ne facilitera pas l’inflexion d’un chômage atteignant des niveaux historiquement élevés en Europe et encore proches des 8,0 % outre-Atlantique.

Sur fond de disparités entre grandes zones, l'activité mondial patine toujours

Après le retour d'une forte volatilité des marchés aux Etats-Unis et en zone euro au second semestre 2011, l’économie mondiale a progressivement retrouvé un peu de calme en 2012… Mais elle n’a pas, pour autant, bénéficié d’un regain de dynamisme, bien au contraire. Ainsi, la croissance du PIB mondial a une nouvelle fois décéléré en 2012 en atteignant + 2,9 %, après + 3,7 % en 2011 et + 5,0 % en 2010. En effet, d’une part, le ralentissement de l’activité endurée par l’économie européenne s’amplifie progressivement et n’épargne plus l’Allemagne et, d’autre part, si la croissance américaine se rétablit, elle le fait en suivant une progression modeste.