Quelques signes d’amélioration

Conjoncture Île-de-France
4e trimestre 2014
Avril 2015
Une publication
de l'INSEE
4 pages
Au quatrième trimestre 2014, l’emploi salarié francilien progresse légèrement (+ 0,1 %). En un an, il augmente de 0,2 %, principalement grâce aux secteurs du commerce et des services.

Sa progression annuelle est toutefois freinée par le secteur de la construction qui connaît une forte baisse en 2014. Le taux de chômage francilien reste stable au quatrième trimestre, à 8,9 %, alors qu’il augmente légèrement en France métropolitaine. Après deux mois de relative accalmie, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A augmente en février 2015. Les créations d’entreprises sont sensiblement plus nombreuses en cumul sur douze mois, à fin février 2015, que l’année précédente.

Les défaillances du dernier trimestre 2014 diminuent par rapport au dernier trimestre 2013. Les ventes de logements neufs augmentent de manière très significative au quatrième trimestre 2014, contrairement au trimestre précédent, et le nombre de logements autorisés à être construits au cours des douze derniers mois reste quasiment stable autour de 61 300 logements. La fréquentation hôtelière des deux premiers mois de l’année 2015 s’avère relativement dynamique.

L’emploi francilien progresse L’emploi salarié francilien progresse légèrement au quatrième trimestre 2014 (+ 0,1 %) par rapport au trimestre précédent alors qu’il stagne au niveau national. Cette tendance trimestrielle est comparable à celle observée sur la période annuelle (dernier trimestre 2014 par rapport au même trimestre 2013) : + 0,2 % en Ile-de-France et - 0,5 % en France métropolitaine. Le secteur de l’intérim rebondit ce trimestre en Ile-de-France (+ 3,4 %, soit environ 2 700 postes de plus), notamment dans le secteur de l'industrie (+ 1,2 %) et plus particulièrement la fabrication de matériels de transport (+ 4,8 %).

En partenariat avec