Le réalisme succède à l’emballement

octobre 2018
Une publication
du Crocis

Après l’emballement de septembre 2017, le réalisme est de retour.

 Les chefs d’entreprise évoquent une croissance plate. Ils ne manifestent cependant pas d’inquiétude et sont même globalement plutôt positifs, notamment en ce qui concerne leur propre secteur d’activité. En revanche, ils se montrent préoccupés quant à la situation économique générale à venir. 

Leur moral se situe au-dessus des niveaux relevés ces dernières années et les dirigeants d’Ile-de-France sont un peu plus optimistes que dans le reste du pays. Ce sont les plus petites entreprises, composante majeure du tissu économique francilien, qui manifestent une nette inquiétude sur l’évolution économique pour le semestre prochain. (...)