Soldes d'hiver 2012 : l'arrivée du froid dynamise l'activité en cette fin de soldes

auteur  Julien TUILLIER
Février 2012
Une publication
du CROCIS
4 pages
Conjoncture économique difficile, températures douces, consommation atone… Les qualificatifs ne manquent pas pour caractériser cette période de soldes d'hiver. L'activité des commerçants lors de la première quinzaine des soldes, généralement la plus dynamique, a marqué le pas. Néanmoins, sous l'effet du froid à partir de la troisième semaine, les ventes de textile et d'habillement ont été relancées, particulièrement les grosses pièces qui avaient jusque-là du mal à s'écouler. Le bilan général des soldes d'hiver 2012 reste tout de même mitigé.

Le chiffre d'affaires se maintient

Près de deux commerçants sur trois jugent que le chiffre d'affaires réalisé durant les soldes d'hiver ne dépasse pas 20 % de plus qu'un mois normal, soit les mêmes proportions que l'hiver dernier. Dans leur grande majorité (88 %), les commerçants déclarent ne pas réaliser plus de 30 % de chiffre d'affaires supplémentaire durant les soldes.

Ce résultat est inférieur ou égal à celui de l'an dernier pour 67 % d'entre eux, qu'ils soient du secteur du prêt-à-porter, de la chaussure, de la maroquinerie ou des articles de sport.