Les éditeurs franciliens à l'heure de la révolution numérique

36
Juin 2011
Une publication
du CROCIS
L’irruption des technologies numériques bouscule les habitudes en matière de consommation de loisirs et fait entrer dans le monde de l’édition de nouveaux acteurs de rang mondial, étrangers au monde du livre, qui perturbent l’équilibre de ce marché bien installé.

Le livre numérique constitue-t-il pour les maisons d’édition un vrai relais de croissance, apte à relancer un marché mature ou bien une menace ? Quel modèle économique pourrait permettre de sauvegarder la
rentabilité de ce secteur essentiellement parisien, au poids symbolique essentiel ? 
Avec 11 280 salariés1 en 2009, l’Ile-de-France représente 80 % des emplois de l’édition française, et près de 60 % de ses établissements : la région parisienne, et plus spécifiquement Paris, est le coeur névralgique du secteur. La capitale regroupe en effet 75 % des 2 577 établissements franciliens, en particulier sur la rive gauche.