La filière agroalimentaire en Ile-de-France

22
Décembre 2006
Une publication
du CROCIS
La filière agroalimentaire est définie ici comme l'ensemble des activités économiques dédiées aux produits alimentaires, que ce soit pour leur production, leur transformation, leur distribution ou leur commercialisation.

La filière agroalimenraite se découpe en cinq principaux secteurs :

  1. les activités agricoles et de pêche dédiées à l'alimentation ;
  2. l'industrie agroalimentaire et les activités qui lui sont connexes ;
  3. le commerce de gros alimentaire ;
  4. le commerce de détail alimentaire ;
  5. la restauration hors foyer.

Les activités agricoles et de pêche dédiées à l'alimentation sont retirées du champ de cette étude, pour des raisons de méthodologie statistique liées aux fortes particularités du secteur agricole.

Il existe ainsi une certaine hétérogénéité dans les activités de la filière, qui se traduit par des situations économiques souvent disparates dans les différents secteurs.
En France, les secteurs aval de la filière souffrent, depuis plusieurs années, d'un manque de demande global. Le fait que 2006 soit une année de reprise modérée vient toutefois atténuer ces difficultés structurelles.
Dans le commerce de détail alimentaire, la crise est profonde chez les commerces de proximité qui souffrent de la concurrence des grandes surfaces. Dans la restauration rapide et traditionnelle, les aléas de la demande sont problématiques, même s'il apparaît un contraste entre les petites structures, qui souffrent de problèmes économiques et financiers chroniques (marges resserrées, coûts élevés de fonctionnement…), et les groupes et réseaux d'enseignes, en meilleure posture.
Le dynamisme de certains secteurs comme la restauration collective, dont le nombre d’emplois salariés a plus que quadruplé en dix ans, et la restauration rapide, en essor malgré la fragilité des entreprises, vient toutefois relativiser ce constat d’ensemble.