L'immobilier en Île-de-France : un constat optimiste et des perspectives favorables

Fabrice RIGAUX
62
Novembre 2003
Une publication
du CROCIS
4 pages
Après la crise du début des années 1990, le marché immobilier francilien a connu un redressement conséquent depuis 1998, pour afficher aujourd'hui une forte vitalité. Malgré un avenir incertain, les professionnels du secteur sont donc globalement optimistes, avec des chiffres d'affaires en hausse et des perspectives d'embauche favorables. Aussi, l'immobilier participe à l'attractivité de Paris-Île-de-France, le coût du foncier et la qualité de l'offre étant nécessairement des facteurs essentiels de l'implantation d'entreprises dans la région capitale.

Les bonnes performances du secteur immobilier

La 25e enquête semestrielle de conjoncture menée en mars 2003 par la Chambre de commerce et d'industrie de Paris a mis en exergue les bonnes performances du secteur immobilier francilien. Les professionnels des départements de Paris et de la petite couronne (Seine-Saint-Denis, Val de Marne, Hauts de Seine) affichent ainsi un optimisme indéniable :

  • plus de 40 % d'entre eux ont enregistré une hausse de leur chiffre d'affaires au cours des six mois précédant l'enquête (en baisse pour 14,8 %),
  • 47 % envisagent une progression de leur chiffre d'affaires au cours des six mois suivants (un recul pour 17 %),
  • et 20,2 % prévoient une augmentation de leurs effectifs dans les six prochains mois (une diminution pour seulement 3 %).

En comparaison avec les autres secteurs, c'est là l'un des meilleurs résultats enregistrés dans la région.

[...]