Panorama de l'industrie en Île-de-France : un ré-aménagement permanent

Fabrice RIGAUX
49
Janvier 2003
Une publication
du CROCIS
4 pages
Dans un environnement international de plus en plus concurrentiel, l'Île-de-France, à l'image des autres régions françaises et européennes, voit le visage de son économie sensiblement évoluer. Désindustrialisation et/ou montée en puissance des services dans l'économie régionale ? La question peut être posée. Pour une région historiquement tournée vers une économie de main d'œuvre, ces tendances ne sont en effet pas sans conséquences sur l'organisation économique du territoire et de sa population active.

Première région industrielle française

L'Île-de-France avec 15 % des effectifs industriels salariés nationaux en 2002, soit environ 600 000 personnes, est la première région industrielle française, loin devant les autres régions. Avec près de 57 000 établissements recensés (INSEE, fichier SIRENE), la région dispose d'un réseau très dense de petites et moyennes industries. Plus de 90 % de ces industries emploient en effet moins de 50 salariés.

Les activités les plus représentées sont :

  • L'édition, l'imprimerie et la reproduction ( qui représentent 14 % des effectifs régionaux et 40 % des effectifs nationaux), dont l'édition de revues périodiques
  • L'industrie chimique (12 % des effectifs régionaux et 27 % des effectifs nationaux), dont la fabrication de médicaments
  • L'industrie automobile (9 % des effectifs régionaux et 21 % des effectifs nationaux).

[...]