Agences de publicité : comment la révolution numérique remodèle le paysage

27
Décembre 2007
Une publication
du CROCIS
En 2006, on dénombrait en Ile-de-France 8 382 établissements sous le code APE 74.4B. L'Ile-de-France concentre près de la moitié des établissements comme des entreprises de publicité français, ce qui indique une très forte centralisation du secteur publicitaire dans la région capitale, et pas uniquement pour les sièges sociaux d'entreprises. Cette concentration peut s'expliquer par la nécessité pour les conseils en publicité de se trouver à proximité des centres de décision stratégiques


Au sommaire : 

Le secteur en chiffres

1. Caractéristiques des entreprises et des établissements franciliens

1.1 Les entreprises franciliennes

1.2 Les effectifs

1.3 Répartition géographique

2. Les évolutions économiques récentes du secteur

2.1 Un nombre d'établissements franciliens en baisse

2.2 Des effectifs en forte réduction depuis 2001

3. Créations et défaillances

3.1 Créations

3.2 Défaillances

4. Principales entreprises

Les agences et la révolution numérique

1. Un secteur éminemment conjoncturel

1.1 Après le choc de 2001, un secteur en restructuration

2. La révolution numérique

2.1 Internet : un nouveau support publicitaire aux multiples atouts

2.2 Des investissements publicitaires en forte croissance sur le web

2.3 Des agences interactives très convoitées

3. Une nouvelle concurrence pour les agences traditionnelles

4. Un modèle économique à redéfinir pour l’ère du numérique

5. Les nouveaux enjeux du secteur

5.1 Le téléphone mobile

5.2 Vers un nouveau mode de rémunération des agences par les annonceurs ?

5.3 A nouveaux formats, nouvelles compétences

Conclusion
Pour en savoir plus
Eléments de bibliographie

à télécharger