Enthousiasme et difficultés : les chefs d’entreprises de services à la personne témoignent

39
Mars 2015
Une publication
du CROCIS
Le CROCIS et la FESP (Fédération du Service aux Particuliers) ont lancé une grande enquête auprès des chefs d'entreprises de services à la personne pour faire le point sur leur secteur, leur situation économique, le contexte réglementaire et les questions d'emploi. Ce Cahier reprend l'ensemble des résultats, accompagné de nombreux témoignages de dirigeants.


1. Une instabilité fiscale et réglementaire qui pénalise le secteur 3
1.1 Un cadre réglementaire et fiscal moins favorable qu’auparavant 4
1.2 La hausse de la TVA, un impact majeur sur les entreprises 5
1.3 La convention collective : une avancée appréciée 7
1.4 Les contrats de travail de 24 h minimum : une réglementation inadaptée au secteur 9
1.5 Peu de regrets pour l’ANSP 12
1.6 Un quart des chefs d’entreprises ont créé une autre structure pour contourner la clause d’exclusivité 13
1.7 La stabilité réglementaire et fiscale, le souhait n°1 des chefs d’entreprises 14
2. Un dynamisme économique rare 18
2.1 Une situation économique plutôt satisfaisante 19
2.2 Le retour du travail au noir 20
2.3 Un sentiment de concurrence déloyale 21
2.4 Un accès au financement parfois compliqué 23
3. La question centrale de l’emploi 25
3.1 Activité et effectif en hausse pour les prestataires 26
3.2 Un recrutement toujours problématique 27
3.3 Des formations chères et difficiles à mettre en œuvre 34
Annexes 37