Des diplômés de Gobelins réalisent des films animés pour l'exposition WAVE de BNP Parisbas

Dans le cadre de l'exposition « WAVE, quand l'ingéniosité collective change le monde » imaginée et produite par BNP Paribas - au parc de la Villette du 10 septembre au 5 octobre 2014 -, GOBELINS, l'école de l'image, est sollicitée pour réaliser cinq films animés présentant les cinq courants fondateurs de l'ingéniosité collective.

Accueillies au sein de l'incubateur de projets de l'école, des équipes d'anciens élèves de la promotion 2013 issus de la formation « Graphisme et Motion Design » ont pu déployer leur talent, leur imagination et leur créativité, tout en bénéficiant du coaching et de l'accompagnement d'une équipe pédagogique dédiée. Pour la plupart d'entre eux, c'était leur premier « vrai contrat », ce qui leur a permis d'entrer de plein pied dans le monde professionnel et d'acquérir une précieuse expérience, ainsi qu'une superbe référence.

5 films d'animation pour illustrer les 5 courants de l'ingéniosité collective

LA CO-CRÉATION

Réalisation : Berengère Ferrier (behance.net/BerengereFerrier), Emilie Vial (cargocollective.com/emilievial) et Alexis Jaulmes (behance.net/alexisjaulmes)

« Co-Création » rentre dans la tradition du dessin animé américain en expliquant le concept grâce à des personnages comiques évoluant dans un univers très stylisé. Tous les éléments ont été créés en dessins vectoriels puis animés de façon contemporaine.

L'ÉCONOMIE DU PARTAGE

Réalisation : Maxime Viancin (behance.net/thebearmax) et Marie Gosselin (mariegosselin.com)

L'idée du film « Sharing » est de montrer une succession de réactions en chaîne pour passer d'une scène à une autre. Les visuels du film sont basés sur le style illustratif des  réalisateurs, adapté à l'animation 2D. Des ajouts de 3D, de rotoscopie, et de matières texturées rendent le tout encore plus vivant.

LE MOUVEMENT DES MAKERS

Réalisation : Élise Dessaux (behance.net/elisedessaux), Camille Grangier (camillegrangier.com/) et Iris Yassur (irisyassur.wix.com/irisyassur)

Pour « Makers », les réalisatrices ont  décidé d'utiliser le principe de la caméra subjective, le spectateur étant à la place du héros. La technique utilisée est la pixilisation enrichie d'éléments graphiques  en pixel art  et  en papier découpé, crayon de couleur et feutre qui rendent le film très pop.

L'ÉCONOMIE INCLUSIVE

Benjamin Tordjmann (crapules.fr) et Jade Labrunye (jadelabrunye.com)

Le principe du film Inclusive est de travailler des éléments venant de différentes  sources comme du  collage animé, style  inspiré des  génériques des Monty  Pythons  de Terry Gilliam, entre autres. Les animations volontairement simplistes évoquent les gifs animés et s'intègrent dans un ensemble fluide, créant un monde très  illustré et cohérent.

L'ÉCONOMIE CIRCULAIRE

Réalisation : Kenjy Bourgeois (behance.net/kenjy-piwit) et Pierre-Édouard Jacquet (helvetblack-studio.com)

Le film « Circulaire » est réalisé en Stop Motion. Les réalisateurs ont entièrement fabriqué un décor de  plusieurs mètres carrés en combinant création de maquette et éléments de  modélisme. Ils  ont  ensuite pris des milliers de photos image par image, et ont incrusté des éléments supplémentaires en postproduction.

En savoir + sur

Le 12/09/2014