Fabrice Tétu : Business Developer 2014

La première édition du Prix Business Developer de Novancia Business School Paris* du mardi 9 décembre a récompensé les performances de Fabrice Tétu, Président de Diademys, PME spécialisée dans le cloud computing. Rencontre avec le Business Developer de l’année, un rugbyphile d’une grande humanité.

Au premier abord Fabrice Tétu impressionne. Son physique imposant, sans doute : 1,80 m, de larges épaules et la posture droite. Mais ce n’est qu’une impression car il suffit d’échanger avec lui pour découvrir un homme tout à fait abordable, convivial et généreux. Cette chaleur empreinte de simplicité qu’il dégage a l’avantage de mettre ses interlocuteurs à l’aise. De même, la façon qu’il a de fixer leur regard lorsqu’il s’exprime met en confiance. Des qualités indéniables dans le monde des affaires. Altruiste, il est plus enclin à parler des autres que de lui et attribue le succès de son entreprise au collectif avant tout.

Un parcours d’homme qui s’est fait tout seul

Si Fabrice Tétu confie qu’il est issu d’une famille de «surdiplômés», père énarque et grand-père polytechnicien, c’est un peu pour mettre en avant une trajectoire personnelle qu’il a lui-même tracée. «Dès l’âge de 16 ans, j’avais envie de me lancer, sans forcément faire des études» dit-il. Bachelier deux ans plus tard, il s’inscrit en fac d’Economie à Nanterre et abandonne au bout de trois mois. Raisons : conditions d'apprentissage peu propices au travail. S’ensuit une période de petits boulots, puis «pour faire plaisir à mon père», avoue-t-il, il entre en Cycle Supérieur de Gestion où il apprend à lire un bilan, fait du marketing. Diplôme en poche, il démarre dans l’informatique où il exerce ses talents innés de vendeur en tant que responsable commercial chez un opérateur de services de communication et d’infogérance. Il devient directeur commercial dans une filiale du groupe Orange dédiée aux services de communication pour les entreprises B2B. Des propositions de participation tardant à se concrétiser le poussent, il y a huit ans, à monter sa propre affaire dans l’intégration et l’hébergement de solutions IT. C’est là qu’il crée Diademys, dont il est aujourd’hui le président à 44 ans.

Business Developer : capitaine d’équipe avant tout

Fan de rugby, Fabrice Tétu est animé par ses valeurs structurantes : respect, solidarité, prise d’initiative, goût de l’effort et convivialité. «Au rugby il est impossible de jouer seul sous peine de sortir sur une civière, déclare-t-il. En entreprise c’est identique. Moi, je suis animé par cet esprit d’équipe, on ne peut rien faire tout seul ». Et d’ajouter : « On est tous dans la mêlée après tout ! ». Pas surprenant qu’il fasse entrer sur « le terrain » ses coéquipiers lorsqu’il reçoit son prix ! Valeurs rugbystiques obligent. Il confiera d’ailleurs en off sa gêne de se voir attribuer un prix à lui seul : « Un prix, on ne peut pas le recevoir seul ! Les collaborateurs travaillent dur, ce sont de véritables Business Developers, il est normal qu’ils soient félicités et récompensés

En remportant le prix du Business Developer 2014, Fabrice Tétu marque un formidable essai qui couronne une réussite collective et humaine exemplaire.

* en partenariat avec Viadeo

En savoir + sur

Contact : business-developer@novancia.fr

Le 15/12/2014